Commentaires clients

 

Plus qu’une simple balade à vélo, C’est ça notre concept !

Et si vous preniez le temps d’une balade découverte ? La ville ne se visite plus, elle se vit

A vélo c’est vivre au plus près de la population locale dans son environnement et d’en apprendre davantage sur eux



"Si Voyager autrement n'était qu'un simple état d'esprit"...
Ecotourisme, Tourisme durable, tourisme responsable, tourisme équitable, tourisme solidaire, slow tourisme... Difficile de s’y retrouver face à toutes ces différentes appellations. Ce qu’il faut retenir en premier lieu c’est que ce sont des vacances qui se veulent respectueuses de l’Environnement et de l’Homme.

"la découverte d’un territoire se fait de façon plus authentique "
Il existe cependant des nuances entre ces différentes formes de tourisme : Le tourisme durable et le tourisme responsable sont des synonymes . Ils désignent toutes les formes de tourisme s’inscrivant dans une démarche de respect de l’environnement, de la culture et de l’économie locale.

Le tourisme équitable et solidaire
place la rencontre et l’échange au centre du voyage. C’est un tourisme particulièrement respectueux de l’Homme et des cultures. Il implique une répartition plus équitable des bénéfices générées par l’activité touristique (la population locale est souvent impliqué dans l’activité) et une participation au développement du territoire. Le tourisme est ici mis en oeuvre afin d’améliorer les conditions de vie des communauté d’accueil.

L’éco-tourisme
est un tourisme davantage centré sur la découverte des milieux naturels qui encourage l’observation, l’étude et la protection de l’environnement. C’est un tourisme également respectueux de la culture et de la population locale.

Le slow tourisme
se présente comme une approche différente du tourisme. Il s’agit de prendre réellement le temps de découvrir un territoire en favorisant les moyens de transports doux et les destinations moins lointaines. De cette manière
la découverte d’un territoire se fait de façon plus authentique

Il est parfois difficile de repérer les nuances entre ces différentes formes de tourisme car leurs significations sont proches. Mais nous pouvons remarquer que les trois piliers majeurs du tourisme durable sont : une économie équitable et viable sur le long terme, le respect de l’environnement, et le respect de l’authenticité socioculturel des populations locales.

Le tourisme durable a fait son apparition peu après la prise de conscience des enjeux du développement durable. Nous réalisons alors que le tourisme peut lui aussi avoir des impacts négatifs sur l’environnement ; la pollution liée aux transports, la consommation d’eau et d’énergie, l’émission des déchets des hébergements et structures touristiques, mais aussi la répartition inégale des bénéfices générés par le tourisme entre les pays Nord/Sud sont d’autant d’éléments qui remettent en cause les méthodes de mise en tourisme des territoires.
C’est en 1993 que le terme de tourisme durable parut pour la première fois dans un guide publié par l’OMT (organisation mondiale du tourisme) : « Guide à l’intention des autorités locales – développement durable du tourisme. » Ce guide méthodologique sur le tourisme durable donne des informations sur la planification, le développement et la gestion touristique à l'échelon local, il vise à influencer et à aider les autorités locales à choisir les meilleures options de mise en valeur du tourisme. Il définit l’importance de la bonne gestion du tourisme :"l'environnement" est la base des ressources naturelles et culturelles qui attirent les touristes. Par conséquent, la protection de l’environnement est essentielle pour un succès à long terme du tourisme. »

 
UrbanBike City Tour

QR code

Recently Viewed

No products
Top